Double interview avec les Champions d’Espagne

lundi 19 septembre 2011
par  Olivier Rival
popularité : 6%


Les Pioners de l’Hospitalet, Champions d’Espagne, comptent dans leurs rangs un joueur français, le corner Stéphane Morin (second à gauche au dernier rang de la photo). Il nous a accordé, ainsi que son head coach américain Teo Polanco (en rouge sur la photo) un peu de son temps pour répondre à quelques questions sur le football espagnol.

-Comment vous êtes vous retrouvés à Barcelone en général et aux Pioners en particulier ?

-Teo Polanco (Head Coach) : Je suis venu à Barcelone avec ma femme, qui est originaire d’ici, quand nous nous sommes rencontrés dans l’état de New-York. A l’origine je voulais aider les Barcelona Dragons de la NFL Europe quand ils étaient encore ici, mais c’était au moment où la franchise a quitté Barcelone. J’ai alors contacté les Pioners et plus particulièrement Alex Grande ne sachant pas grand chose des ligues nationales et j’ai eu beaucoup de chance qu’ils aient besoin de quelqu’un avec un background latino parlant espagnol et ayant 10 ans d’expérience de coach dans l’état de New-York. La suite fait partie de l’histoire et j’ai le sentiment que cela a été une merveilleuse expérience mutuelle.

-Stéphane Morin (Corner Back #39) : Tout comme le coach, j’ai débarqué à Barcelone pour rejoindre ma fiancée qui avait quitté Lille six mois auparavant pour venir chercher du travail à Barcelone. Contrairement à lui je ne parlais pas un mot d’Espagnol en arrivant et après avoir trouver un boulot dans l’informatique pour lequel je ne parle que français et anglais, j’ai appris la langue sur le tas. Après un an et demi à jouer très peu au Football (soccer), un ami qui jouait au Pioners et en équipe national espagnole à fini par me convaincre de venir essayer son sport : Le Football Américain et me voilà donc un an après, un titre de champion national et une coupe d’Espagne en poche, plus près que jamais à reprendre les entrainements.

- Quel est votre sentiment sur le développement du football en Espagne et en Catalogne ces dernières saisons ?

-T.P. : Le développement du Football en Catalogne et plus largement en Espagne a été sur une pente ascendante depuis que je fais partie du monde du Football ici. Dans sa globalité, le niveau jeu dans les catégories jeunes et seniors s’est grandement amélioré. Il ya un meilleur coaching et le talent national a été cultivé dans de nombreux secteurs dans tout le pays. Il y a de plus en plus de programmes Flag et d’initiatives populaires afin de donner une visibilité de notre sport dès le plus jeune âge incluant même un comeback récent du Football féminin. Nous avons un jeu de meilleur qualité à l’heure actuel offrant aux fans un produit qui, nous l’espérons, attirera de plus en plus de fans…

-S.M. : Je n’ai qu’un recul de 2 saisons et demi pour répondre à cette question dont une et demi comme spectateur mais j’ai pu voir une réelle progression. En 2010, lors de la finale nationale opposant les Pioners aux Firebats (Valencia), je faisais partie des 300 spectateurs présents, en 2011, pour la finale opposant les Pioners aux Dracs (Badalona) mes parents, ma fiancée et mes amis étaient au milieu d’à peu près mille spectateurs nous encouragent, ça peu paraitre peu mais la différence est énorme. Cette saison, la ligue 1 et la ligue 2 ont été refondus pour avoir un aspect plus pro et notre ligue première s’appelle Elite comme en France. On sent un réel développement et une envie de tous de voir grandir notre sport.

- Le foot US espagnol reste avant tout catalan et valencien, pourquoi ?

-T.P. : Le Football espagnol, semble initialement avoir une concentration majeure en Catalogne et à Valencia grâce au dur travail et à la continuité dont font preuve les clubs dans ces deux régions. La Catalogne a été un avantage historique due à la présence de la NFL dans la région. Et la nouveauté de ce sport est devenue plus attirante pour un groupe grandissant de jeunes qui voulaient s’essayer à ce sport. Il ne faut pas oublier que dans d’autres endroits tels que Madrid, il est fait un excellent travail dans différents clubs pour réduire la différence et ils ont prouvé qu’ils avaient aussi leur mot à dire dans l’histoire de ce sport en Espagne. Le Football est fort dans différentes catégories dans tout le pays et c’est un signe très positif concernant l’avenir de ce sport.

-S.M. : Je rejoins le coach concernant la Catalogne, très clairement l’histoire des Barcelona Dragons au sein de la NFL Europe a instauré de très bonnes bases dans la région mais le vivier de joueurs ne s’arrête plus là, les Osos de Madrid ont gagné par le passé leur lot de coupes et bien que le nombre de clubs en Espagne soit la moitié de celui de la France, ils sont très répartis dans le pays. Les Voltors de Majorca intègre la Ligue 2 cette année et seront amenés à voyager dans tout le pays depuis leur île. On sent un intérêt national pour le Football.

- Quels sont les points forts et les points faibles du football espagnol par rapport à un championnat comme le championnat français ?

-T.P. : Les points forts du Football espagnol résident dans les rivalités géographiques des clubs ainsi que de leur désir d’être le meilleur club du pays. Une fois que les joueurs sont passés par les programmes flag et les catégories jeunes, cela a eu pour résultats de meilleurs joueurs, mieux préparés, en comparaison avec de simples fans de Football qui veulent s’essayer au sport. Un meilleur coaching et des imports complémentaires et aidant à l’apprentissage des joueurs nationaux a été un plus certain.
En comparaison avec le championnat français, nos principaux points faibles historiquement ont été le style physique et la manière dont nos joueurs ont été formés. Je pense que les deux pays ont eu des groupes différents d’immigrants assimilés à leur culture ce qui a eu pour résultats des athlètes très différents en complément des rosters nationaux des deux pays. Les joueurs en France ont un état d’esprit plus proche du modèle US où les joueurs travaillent vraiment leurs attributs physiques qui en font des joueurs de Football plus préparés… Il y a de nombreux joueurs en Espagne qui ont adopté une attitude plus sérieuse vis-à-vis de la préparation offseason et ont le talent et deviennent des joueurs de Football avec une certaine légitimité, mais nous sommes probablement un peu derrière concernant cet aspect en comparaison avec d’autres pays à l’heure actuelle...

-S.M. : A mon avis nous sommes malheureusement encore un peu en retard par rapport à la France en terme de popularité du Football ce qui fait que nos budgets, nos infrastructures, nos équipes sont dans une phase de développement moins avancée que la France. Ceci se ressent aussi au niveau de l’équipe nationale espagnole à la traine par rapport à la France au niveau européen même au niveau junior comme nous avons pu le voir il y a quelques semaines au championnat d’Europe. Mais il y a de nombreux talents dans ce pays et le développement du Football en Espagne comme nous l’avons évoqué promet de belles choses pour l’avenir.
Les joueurs ici on une vraie envie et par petits groupes nous nous retrouvons pendant tout l’été tous les jours à la salle de sport, prenant très au sérieux le travail hors saison.
Je ne serais pas surpris de voir l’écart se combler entre l’Espagne et la France au cours des prochaines saisons.

- Quelles sont les ambitions des Pioners pour la prochaine saison ? Et vos ambitions personnelles ?

-T.P. : Les Pioners, en tant qu’organisation, ont toujours une approche ambitieuse concernant les objectifs de la saison. Premièrement, nous voulons toujours participer et gagner les matchs de coupes en pré-saison : Coupe Catalane et Espagnole. Gagner la ligue nationale et continuer notre progression en compétition EFL est un point très important pour démontrer la progression constante du Football en Espagne. Sur un plan personnel, j’aimerai continuer à améliorer le palmarès que nous avons eu la chance d’avoir en tant que club ici au sein des Pioners depuis que j’y exerce mes fonctions. Continuer à aider dans leur développement les jeunes joueurs tout comme les vétérans en éprouvant du plaisir et en appréciant la culture de la gagne que nous avons à l’heure actuelle ici. Un challenge majeur que nous avons cette année est de gagner le championnat national pour une troisième saison consécutive… Ce ne sera pas une tache facile, mais ce serait une réussite majeure pour ce formidable groupe de joueurs qui a amené l’équipe senior à ce niveau. Eventuellement sortir de la phase de poules en EFL et arriver jusqu’en demi-finale et tout donner pour accéder à la finale d’une compétition européenne est une chose pour laquelle nous allons faire tout notre possible cette année…

-S.M. : Je pense tout simplement que l’équipe souhaite faire tout son possible pour être aussi bon que les deux saisons précédentes au niveau national et se surpasser au niveau européen pour aller le plus loin possible !
A un niveau plus personnel, j’ai fini mon année de Rookie et je pense avoir passé cette phase de découverte du Football où on rentre dans un monde, une famille à part. J’ai été accepté dans l’équipe en tant qu’étranger parlant avec cet accent bizarre ;) autant que comme sportif de 33 ans qui se jette dans une nouvelle aventure. Il est temps pour moi de passer à la vitesse supérieure. Nous avons certainement les deux meilleurs corners d’Espagne dans l’équipe : Francis et Kiko et je n’aurais pas la prétention en moins de deux ans de devenir le troisième meilleur mais j’aimerai bien les titiller un peu et au moins être le remplaçant officiel d’un des deux au sein des 7 corners que nous sommes dans l’équipe. Gagner du temps de jeu et être plus présent dans les équipes spéciales. J’ai bossé dur quasiment tous les jours cet été avec deux de mes coéquipiers, Trias et Kiko pour être plus costaud, plus rapide et plus sûr de moi. A moi maintenant de prouver que je suis plus qu’un fan s’essayant au sport comme le dit le coach ;)
Merci Olivier pour cette interview et j’espère pouvoir te donner un maximum d’information tout au long de la saison sur le championnat espagnol tout en continuant à suivre ce qui se passe en France au travers de ton blog !



Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Brèves

Seniors - D2

dimanche 5 mars

Victoire 52-00 face aux Pygargues de Troyes.
Prochain match le 18/03 au Mans contre les Mousquetaires de Chatenay- Malabry

U19

dimanche 22 janvier

Victoire Dimanche après-midi 19-02 face aux Dockers (Nantes).
Prochain match le samedi 04 Février. Nos U19 se déplaceront le samedi soir aux Mariners de Vannes.

U19

dimanche 15 janvier

Défaite Samedi après-midi 00-14 face aux Pionniers (Tours).
Prochain match dimanche 22 janvier au Mans face aux Dockers de Nantes.

U16

dimanche 15 janvier

Victoire samedi après-midi face aux Pionniers de Tours (20-08).
Prochain match de Samedi 28 Janvier à Tours le 28/01 (Plateau)