FAIRE COULER LES CORSAIRES !

mardi 10 février 2015
popularité : 31%

En début de saison, Philippe Laville, le président des Caïmans 72 du Mans, l’avait annoncé : « cette saison, la D2 nationale est la plus forte son histoire. Trop d’équipes veulent jouer la montée et s’en donnent les moyens. C’est pour cette raison que nous avons fait de gros efforts pour nous renforcer à l’inter-saison et pouvoir ainsi gagner des rencontres. » Pour leur match inaugural, les Caïmans 72 du Mans ont confirmé les dires présidentiels et ouvert d’entrée leur compteur. Ceci face à une (très) grosse cylindrée de la Conférence Nord : « depuis notre retour en deuxième division, les Gladiateurs de La Queue-en-Brie avaient la mauvaise habitude de nous battre, plaide Jean-Baptiste Gassies, l’entraîneur en chef des Sauriens. Et souvent par de gros écarts. Nous savions donc que rien n’était gagné en se rendant là-bas. Mais le travail accompli depuis début septembre et l’état d’esprit des joueurs avant d’aborder ce match ont fait la différence. » Battus 12-0, les Glads sont « rentrés dans le rang ». Comme toutes les équipes Franciliennes pour cette journée d’ouverture ! « C’est la première fois, sur une seule journée, qu’aucune équipe parisienne ne gagne un match, précise Philippe Laville. Cela veut dire que dans notre Conférence, le niveau est incroyablement serré et que le championnat va être des plus palpitants. »

La deuxième journée repoussée pour les Sarthois (puisque sept Caïmans ont été appelés en stage de l’équipe de France), les Reptiles retrouvent ce week-end le “gridiron“ et ont ainsi l’occasion de doubler la mise face à une autre formation d’Ile-de-France, les Corsaires d’Evry, jadis terreurs du championnat et aujourd’hui plutôt mal en point après deux défaites en autant de journées : « Défaits 30-13 par Rouen en match d’ouverture, les Corsaires ont à nouveau perdu (20-6) à Tours, commente Jean-Baptiste Gassies. Ce mauvais départ doit nous interpeler. Les Corsaires n’ont pas d’autre choix que de venir s’imposer ici. A nous de les en empêcher. » Pour ce duel, les Caïmans devront compter sans Valentin Gnahoua, leur plaqueur de quarterbacks (5 sacks face aux Glads) et François-Jacob Monnier, autre élément important de l’effectif : « Mais nous avons du talent pour compenser leurs absences, précise le coach manceau. Nous avons bien travaillé durant ces 15 jours pour gommer certaines Nous sommes prêts au combat. D’autant plus qu’Abed Belkhous, revenu du Canada après y avoir joué cinq ans, va enfin pouvoir jouer avec nous. C’est un bon point pour nous. »

Si la défense a été impériale face aux Parisiens avec, notamment, un Kyle Oehlbeck, l’une des deux recrues américaines, exceptionnel (18 plaquages dont 10 solos et 2 sacks), l’attaque a montré qu’elle avait encore une marge importante de progression : « C’était notre premier match, explique Charles Paviot, le coordinateur offensif des Sarthois. Par rapport à l’an passé, il y a de la nouveauté. Notamment beaucoup de mouvements pour brouiller la défense adverse. Tout n’était donc pas parfait car cela demande d’être parfaitement rôdé. »

Si le jeu au sol semble bien en place, avec un Ludovic Petit retrouvé (2 TDs face aux Gladiateurs), l’attaque aérienne a encore besoin de trouver ses marques. Thomas Sellier, le quarterback recruté en provenance de Caen qui a marqué un touchdown sur passe pour l’ouverture du championnat, a finalement très peu lancé durant la rencontre : « c’était notre plan de jeu, évoque le coordinateur saurien. Cela ne veut pas dire que nous jouerons comme ça toute la saison. De toute façon, à chaque rencontre, il nous faudra étonner. »

Etonner, c’est bien le mot. Car en sélectionnant 7 joueurs manceaux (Jean-Amour Fazer, Julien Mercier, Thomas Dotou, Antoine Modi, Ludovic Petit, Valentin Gnahoua et Benjamin Plu) pour son premier camp d’entraînement à la tête de l’équipe de France, Patrick Esume, le nouvel entraîneur tricolore, a lui aussi étonné le foot US français et envoyé un message fort aux Jaune et Vert : à présent, les joueurs sarthois comptent réellement sur l’échiquier national.

A eux de démontrer qu’ils méritent la confiance du staff tricolore. La meilleure réponse est donc d’engranger une deuxième victoire de la saison. Avant de se déplacer à Amiens pour affronter un autre « enfant terrible » de la Conférence Nord, ce serait ainsi la meilleure des choses qui pourraient arriver à la troupe de Jean-Baptiste Gassies.


LES AUTRES MATCHS DE DIVISION 2 NATIONALE
Les rencontres de la Conférence Nord
Météores de Fontenay/Bois – Gladiateurs de La Queue-en-Brie ; Léopards de Rouen – Spartiates d’Amiens ; Mousquetaires de Chatenay-Malabry – Pionners de Tours
Les rencontres de la Conférence Sud
Ours de Toulouse – Falcons de Bron ; Kangourous de Pessac – Centaures de Grenoble – Iron Mask de Cannes – Aigles de Chambéry


Agenda

<<

2017

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Brèves

Seniors - D2

dimanche 5 mars

Victoire 52-00 face aux Pygargues de Troyes.
Prochain match le 18/03 au Mans contre les Mousquetaires de Chatenay- Malabry

U19

dimanche 22 janvier

Victoire Dimanche après-midi 19-02 face aux Dockers (Nantes).
Prochain match le samedi 04 Février. Nos U19 se déplaceront le samedi soir aux Mariners de Vannes.

U19

dimanche 15 janvier

Défaite Samedi après-midi 00-14 face aux Pionniers (Tours).
Prochain match dimanche 22 janvier au Mans face aux Dockers de Nantes.

U16

dimanche 15 janvier

Victoire samedi après-midi face aux Pionniers de Tours (20-08).
Prochain match de Samedi 28 Janvier à Tours le 28/01 (Plateau)