Ils disent au revoir à la NFL

dimanche 31 juillet 2016
par  Rémy Lecomte
popularité : 73%

À quelques jours du coup d’envoi de la pré-saison, il est temps de revenir sur ces joueurs importants qui ont décidé de raccrocher les crampons. Une manière de se rappeler l’impact qu’ils ont eu sur la NFL et sur ce sport en général. Les rookies auront du pain sur la planche pour tenter de nous faire oublier ces monuments de la grande ligue.

Peyton Manning

Qui d’autre que le Sheriff pour entamer cette liste ? L’homme qui a marqué de son empreinte la NFL pendant pas moins de 18 années. Manning part en beauté avec une seconde bague de champion et une kyrielle de records à son actif. Il était capable de lire les défenses et d’ajuster le line up en fonction de celle-ci. Il a marqué les esprits avec son célèbre OMAHA et il a donné une nouvelle dimension à la NFL. Il était le précurseur d’une belle série de quarterbacks comme Brady, Brees ou encore Rivers…

La carrière de Manning en quelques chiffres

Ses statistiques, bien que connues, n’en restent pas moins hallucinantes : 71940 yards à la passe et 539 TD (auxquels viennent s’ajouter 18 TD à la course) en saison régulière. Ajoutez-y ses 40 touchdowns et 7339 yards en playoffs, vous obtenez l’un des meilleurs QB de l’histoire de la NFL. Ses cinq titres de MVP (en 2003, 2004, 2008, 2009 et 2013) et son titre de MVP du Super Bowl XLI viennent compléter un tableau déjà bien rempli.

Charles Woodson

Image de sa première interception sur... Manning !

Comme Manning, Woodson a foulé les terrains de la NFL pendant 18 belles années. Le defensive back aura été fortement apprécié par les fans des Oakland Raiders mais aussi des Green Bay Packers. Il a participé à neuf Pro Bowl et a remporté le Super Bowl XLV avec les Packers. Joueur exemplaire dès l’université, il remporte aussi le Heisman Trophy en 1997. Il est d’ailleurs le dernier non QB/RB a avoir remporté le trophée.

Contrairement à beaucoup d’autres vainqueurs du trophée, il a su s’adapter à la NFL et a réalisé une carrière pro qui en fait rêver plus d’un. Et terroriser les quarterbacks adverses, que ce soit avec ses interceptions ou ses sacks ! Il est d’ailleurs le seul joueur de l’histoire à compter plus de 50 interceptions et 20 sacks.

La carrière de Woodson en quelques chiffres

Sa fiche technique parle pour lui : 1003 plaquages, 65 interceptions, 20 sacks, 33 fumbles forcés et… 11 touchdowns ! Il a toujours répondu présent, au poste de cornerback comme au poste de safety auquel il s’est finalement très bien adapté.

Calvin Johnson 

Megatron représente un tiers de la production de Stafford à Detroit.

Megatron va manquer à la NFL et à tous les amateurs de football américain. Mais il va surtout manquer à Detroit où il a passé l’ensemble de sa carrière professionnelle. Il représente pas moins de 31% des yards à la passe de Matthew Stafford et 34% de ses touchdowns. Et ce malgré des blessures à répétition. Autant dire qu’il sera difficile (voire impossible) de le remplacer.

Seule ombre au tableau, Megatron n’a jamais connu la victoire en playoffs. Ce qui ne l’empêche pas d’être l’un des meilleurs, voire le meilleur receveur de sa génération.

La carrière de Calvin Johnson en quelques chiffres

En neuf ans, Calvin Johnson cumule 11.619 yards et 83 touchdowns. Sans oublier quelques performances représentatives de son talent hors norme : 1964 yards lors de la saison 2012, un record. Et les fans des Cowboys doivent en garder un souvenir amer : Ce match hallucinant en 2013 où il atteint la barre folle des 329 yards lors de la victoire des siens face à Dallas.

Marshawn Lynch

BeastMode et son style unique vont manquer à la NFL en 2016 !

BeastMode a fait ses adieux à la compétition après sa neuvième saison dans la ligue. Le célèbre running back des Seahawks (2010-2016) et des Bills (2007-2010) manquera à la ligue tant il était atypique. Quelques-uns de ses runs resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Comment oublier cette course fantastique face aux Saints en 2011 ?

Mais Lynch était aussi un véritable personnage. On se souviendra de sa distance vis-à-vis des médias et de son « I’m just here so I won’t get fined ».

La carrière de Lynch en quelques chiffres

Lynch cumule 9000 yards et 74 touchdowns à la course. S’ajoutent presque 2000 yards de réception et neuf touchdowns. Un joueur atypique qui repart malgré tout avec une bague de champion et cinq participations au Pro Bowl. Certains diront qu’il aurait deux bagues de champion si Pete Carroll lui avait donné la balle dans ce dernier drive du Super Bowl XLIX…

Charles Tillman

Tillman et son célèbre Peanut Punch à l'oeuvre !

Peanut a annoncé sa retraite dans une vidéo où il revisite son célèbre « peanut punch » dans la vie de tous les jours. Il était incontestablement le roi du fumble. Aucun autre safety actuel n’approche ses 44 fumbles forcés. Il passe 12 de ses 13 années pro à Chicago, où il atteint mais perd le Super Bowl face aux Indianapolis Colts de Manning. Hasard de l’histoire, il ponctue sa carrière chez les Panthers avec une défaite lors du Super Bowl 50 face aux Broncos d’un certain… Peyton Manning.

La carrière de Tillman en quelques chiffres

En plus de ses 44 fumbles forcés, Tillman compte 911 tackles, 38 interceptions et 9 touchdowns.

Jared Allen

Une chose est sûre, Jared Allen ne manquera pas aux quarterbacks.

Un defensive end vient s’ajouter à la longue liste des retraités qui ont marqué la ligue. Jared Allen qui, l’air de rien, détient des records qui ne seront pas si simples à aller chercher ! Il est celui qui compte le plus de safeties provoqués, il détient le record de la plus longue série de matchs consécutifs avec au moins un sack (11) et a réalisé une saison à pas moins de 22 sacks en 2011 sous le maillot des Minnesota Vikings. Il termine sa carrière chez les Carolina Panthers où il a atteint son premier Super Bowl lors de sa douzième et ultime saison. Malheureusement pour lui, la bague de champion ne s’ajoutera pas à sa collection.

La carrière de Jared Allen en quelques chiffres

Allen peut cependant se consoler avec des statistiques impressionnantes : 643 tackles, 136 sacks, 4 safety, 31 fumbles forcés, 6 interceptions et un petit touchdown qui vient compléter cette magnifique fiche. Il n’a donc pas volé ses cinq participations au Pro Bowl et son titre de NFC Defensive Player of the Year en 2011.

Justin Tuck

Aussi connu pour ses sacks que pour sa grille, Justin Tuck laisse la place aux jeunes.

Justin Tuck est une des clés du succès des New York Giants ces dernières années. Son influence dans les matchs importants a pesé, notamment lors des deux Super Bowl remportés face aux Patriots. Il aurait d’ailleurs pu obtenir un voire deux titres de MVP du Super Bowl lors de ces rencontres, mais Eli Manning lui a grillé la politesse à deux reprises. Il termine sa carrière chez les Raiders mais on se souviendra surtout de ses huit années passées à New York sous les ordres de Tom Coughlin. En plus d’être un excellent defensive end, il est une personne très appréciée dans le vestiaire.

La carrière de Tuck en quelques chiffres

510 tackles, 66,5 sacks et 22 fumbles forcés mais on retiendra son impact dans les moments importants.

Heath Miller

Heath Miller s'en va avec deux bagues de champion à son palmarès !

L’un des chouchous des Steelers tire sa révérence cette saison. Heath Miller a été le fidèle tight end des Steelers et de Ben Roehtlisberger dix ans durant. Il part avec deux bagues de champion obtenues en 2005, lors de sa première saison parmi l’élite, et en 2008 dans ce match mémorable face aux Cardinals de Kurt Warner.

La carrière de Miller en quelques chiffres

Avec ses 592 réceptions, ses 6569 yards et ses 45 touchdowns, Miller a répondu aux attentes. Drafté au premier tour par les Steelers, il a su confirmer son statut tout au long de sa carrière. En plus de ses deux titres, Miller est invité à deux Pro Bowl en 2009 et en 2012. Bien que Pittsburgh dispose d’une impressionnante armada offensive, il apporte des qualités différentes qui manqueront à Big Ben la saison prochaine.

Percy Harvin

Le Super Bowl XLVIII, point culminant de la carrière de Percy Harvin.

Il n’a pas eu la carrière que beaucoup attendaient. Il tourne le dos au football professionnel après huit petites années et quatre franchises différentes. Il mérite cependant de faire partie cette liste en raison de sa capacité a éclabousser le terrain de son talent et faire la différence sur une action.

Il n’a malheureusement pas su percer après son départ de Minnesota. Souvent blessé, il n’a jamais retrouvé son niveau mais a quand même arraché une bague de champion avec Seattle. Super Bowl durant lequel il inscrit un touchdown sur un kick return de 87 yards, l’une des seules fois où le destin lui a souri.

La carrière de Percy Harvin en quelques chiffres

Il n’a joué plus de 10 matchs en une saison qu’à trois reprises. Lors de ses trois premières saisons sous le maillot des Vikings. Les blessures l’éloignent des terrains trop régulièrement et il termine sa courte carrière avec 351 réceptions, 4000 yards et 22 touchdowns. Auxquels on peut ajouter 916 yards à la course et 5 touchdowns. Des statistiques honorables, mais décevantes quand on connaît le potentiel du joueur.

Logan Mankins

Neuf chez les Patriots, sept Pro Bowl pour Mankins !

Les linemen offensifs sont rarement les grandes stars de la NFL. Mais certains sortent un peu du lot sans pour autant faire beaucoup de bruit. C’est le cas de qui Logan Mankins fait partie des meilleurs guards de ces dix dernières années.

Il termine sa carrière sans la moindre bague de champion malgré deux participations au Super Bowl avec les Patriots. En neuf années sous les ordres de Belichick, Mankins participe à sept Pro Bowl ! Signe de sa régularité et de son talent.

D’Brickashaw Ferguson

160 matchs sans blessure pour l'inusable Ferguson.

À l’instar de Logan Mankins, Ferguson a réalisé une belle carrière qui risque d’en surprendre plus d’un. Il est resté fidèle aux Jets tout au long de sa carrière. Dix ans de bons et loyaux services. Il est invité à trois reprises au Pro Bowl.

Mais le plus surprenant chez ce left tackle dont on parle peu (c’est souvent un bon signe quand on joue à cette position), c’est qu’il a joué 160 matchs consécutivement sans jamais se blesser. Plus impressionnant encore, il ne manque qu’un seul des 10.708 snaps offensifs de son équipe durant ces dix années ! Une présence tout simplement époustouflante, qui plus est dans dans une ligue aussi dangereuse et exigeante sur le plan physique. Pour la petite histoire, le seul snap qu’il manque est un trick play durant lequel le left tackle n’était autre que… Darrelle Revis.

Greg Jennings

Pas moins de 64 TD's pour l'ancien numéro 85 des Packers

On retiendra surtout de lui ses sept saisons chez les Packers et ses trois saisons consécutives à plus de 1000 yards, de 2008 à 2010. Tout comme Woodson, Jennings faisait partie des Green Bay Packers vainqueurs du Super Bowl en 2010.

La carrière de Jennings en quelques chiffres

En dix saisons, le natif du Michigan a cumulé 571 réceptions pour 8291 yards et 64 touchdowns.

Ils quittent aussi la ligue

Viennent s’ajouter à cette liste des joueurs comme B.J. Raji (le talentueux danseur pourrait cependant faire son retour l’an prochain), Jerod Mayo, Jon Beason, Darnell Dockett, Phil Loadholt, Manny Ramirez, Eugene Monroe, Rashean Mathis, Matt Hasselbeck ou encore Usain Abdullah. Du beau monde !

Une page se tourne, mais faisons confiance à la relève qui nous réserve de belles surprises dès cette saison 2016 !

Et selon vous, quel joueur manquera le plus à son équipe et à la ligue ?



Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Brèves

Seniors - D2

dimanche 5 mars

Victoire 52-00 face aux Pygargues de Troyes.
Prochain match le 18/03 au Mans contre les Mousquetaires de Chatenay- Malabry

U19

dimanche 22 janvier

Victoire Dimanche après-midi 19-02 face aux Dockers (Nantes).
Prochain match le samedi 04 Février. Nos U19 se déplaceront le samedi soir aux Mariners de Vannes.

U19

dimanche 15 janvier

Défaite Samedi après-midi 00-14 face aux Pionniers (Tours).
Prochain match dimanche 22 janvier au Mans face aux Dockers de Nantes.

U16

dimanche 15 janvier

Victoire samedi après-midi face aux Pionniers de Tours (20-08).
Prochain match de Samedi 28 Janvier à Tours le 28/01 (Plateau)