La Naissance

samedi 7 août 2010
par  Webmaster
popularité : 10%

Le football américain descend du football (soccer) et du rugby. Ces deux disciplines codifiées en Angleterre sont introduites en Amérique du Nord dès 1861 pour le football (soccer) et en 1864 ou 1865 pour le rugby. Les premiers matchs de rugby joués sur le continent américain sont probablement disputés en 1864 à Toronto ou en 1865 à Montréal. Cette branche canadienne donnera naissance au football canadien.

Aux États-Unis, les équipes universitaires pratiquent aussi le rugby et le football (soccer). C’est d’ailleurs l’occasion de confusions. Ainsi, pendant longtemps, on considéra que le premier match de football américain se tint le 6 novembre 1869 : Rutgers s’impose 6-4 face au College of New Jersey (futur Princeton). Selon les recherches de l’historien Stephen Fox, ce match de New York Ball pourrait être un match de football (soccer). Princeton1 et la NFL 2 admettent désormais cette version.

Les Canadiens proposent aux Américains un match universitaire de rugby opposant les Montréalais de l’Université McGill aux étudiants d’Harvard, qui ne pratiquaient pas du tout le football. On joue une mi-temps selon les règles de chaque université. En effet, chaque école possède ses règlements propres, comme cela était également le cas en Europe quelques années plus tôt. Harvard adopte en 1875 comme règlement celui édicté par Yale, mais il s’agit toujours d’un mélange entre rugby et football (soccer), nommé « combination » en Europe. Il faut attendre le 23 novembre 1876, et la fameuse « Massasoit convention », pour voir la mise en place de règles communes à plusieurs universités américaines. De fait, ils adoptent l’ensemble des règlements de la fédération anglaise de rugby à l’exception d’un détail, le comptage des points. Le football américain clairement différent de ses ancêtres reste encore à créer.

Entre 1880 et 1883, Walter Camp, entraîneur de Yale, modifie en profondeur les règles et l’esprit du jeu : réduction des joueurs de 15 à 11, réduction de la surface du terrain et introduction du scrimmage. Ces modifications de Walter Camp sont complétées par d’autres à la même période : une équipe doit rendre la balle à l’adversaire si elle n’est pas parvenu à progresser de cinq yards en trois tentatives. Le football américain est né.

Les premiers joueurs professionnels sont recensés en 1892-1893, mais il faut attendre 1896 pour voir la première équipe composée exclusivement de joueurs professionnels : « Alleghany Athletic Association ». Un an plus tard, « Latrobe Athletic Association » est la première équipe à boucler une saison complète avec une formation composée exclusivement de joueurs professionnels (1897). La première passe complétée date du 27 octobre 1906. Avant cette date, les passes en avant n’étaient pas autorisées.

La National Football League (NFL) se met en place en 1920 afin de mettre un terme à la gabegie qui règne alors dans le monde du football américain.

Le football américain reste longtemps cantonné aux seuls États-Unis où il devient le sport numéro un, devant le baseball, dès les années 1970. Exception notable, le Japon, influence américaine oblige, où se dispute un championnat universitaire depuis 1947. Le jeu est introduit en Europe entre la fin des années 1970 et le début des années 1980. Une fédération internationale de football américain est créée en 1998.

Bien qu’il ne semble pas y avoir de filiation entre les deux sports, la forme moderne du football américain est très proche du rugby à XIII. En effet, la règle des quatre "downs" est équivalente aux cinq "tenus" ou "tombés" - terme qui traduit exactement "down" - du rugby à XIII. La seule différence fondamentale est que le "quarterback" - l’homologue du "demi de tenu" en rugby à XIII - est autorisé à effectuer une passe en avant.


Source : Wikipédia


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois