Sur le Web, ces 30 derniers jours

jeudi 1er novembre 2018

  • TDA Podcast n°259 – Preview S9 : GOAT contre GOAT
    La preview de la semaine 9 est dans la boite ! Ils en parlent depuis plusieurs jours, Aaron Rodgers et Tom Brady vont se retrouver sur le terrain ce dimanche. Qui est le plus grand quarterback actuel ? De tous les temps ? Même si la question n’a probablement pas de réponse, la rencontre de […]

  • Baker Mayfield : « Sur le talent, Patrick Mahomes aurait dû être numéro 1 de la Draft 2017 »
    Le numéro 1 de la Draft 2017 se trouve actuellement dans l’effectif des Browns. Il s’agit de Myles Garrett. Mais si Baker Mayfield avait été aux manettes, le choix aurait été différent. « Sur le talent, je pense que Patrick Mahomes aurait dû être le numéro 1. J’adore Myles, mais… » a-t-il expliqué en souriant mercredi à […]

  • Course au MVP – Semaine 8 : Patrick Mahomes garde le cap
    Le jeudi c’est MVP ! Encore une fois brillant face aux Broncos, Patrick Mahomes s’impose comme l’incontestable MVP de cette première partie de saison. Si le plus dur reste à venir, le jeune lanceur des Chiefs est sur les meilleurs bases pour remporter le trophée. Derrière lui, Drew Brees a quelque peu marqué le pas […]

  • Aaron Rodgers : « Tom Brady a 5 bagues, je pense que ça met fin à la discussion »
    Tom Brady et Aaron Rodgers n’en finissent plus d’échanger des compliments. Le quarterback des Patriots a déjà été entendu sur le talent de son adversaire de la semaine. Pour ce qui est de la question du plus grand quarterback, Brady avait jugé la question impossible à trancher. Rodgers vient de lui donner un coup de […]

  • [Preview] NFL Semaine 9 (jeudi) : San Francisco face à Oakland, à qui perd gagne
    Puisque l'enjeu sportif direct est quasi nul, ce match peux avoir un impact sur le futur choix de draft 2019 de ces deux franchises.

  • Le petit dej’ : Pittsburgh n’est toujours pas Bell, Bill Belichick inquiet
    L'essentiel de l'actualité NFL du jeudi 1er novembre 2018.

  • Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/Raiders

    Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. Retour sur la Semaine 8 !

    San Francisco si proche de la victoire

    San Francisco menait de douze points avec 13 minutes et 33 secondes à jouer mais a laissé filer le match en accordant les 15 derniers points de la partie aux Arizona Cardinals (15-18). Pire, le TD de la victoire pour les Cards est venu sur une passe de QB Josh Rosen (23/40, 252 yards, 2 TD, 1 INT / 2 courses, 12 yards) pour WR Christian Kirk (3 réceptions, 42 yards, 1 TD) à 34 secondes de la fin du match.

    Pour une fois, pourtant, les Niners ont remporté la bataille des ballons perdus (0 à 2). Mais leurs maux traditionnels les ont poursuivis : plaquages ratés et receveurs en grande partie invisibles. Seul WR Kendrick Bourne (7 réceptions, 71 yards) a surnagé avec sept réceptions, le reste du corps, duquel WR Pierre Garcon était absent pour blessure, ne combinant que pour deux réceptions.

    Et puis il y a eu les sacks, encore et toujours. QB C.J. Beathard (14/28, 190 yards, 1 TD) s'est retrouvé quatre fois au tapis, dont trois fois en troisième tentative. De quoi totalement fusiller un drive offensif. 

    La première mi-temps a été peu inspirée des deux côtés. SF a piteusement dominé au punt (4 à 2) mais profité d'un safety pour atteindre la pause avec un petit avantage (5-3). Les 49ers ont également enregistré leur seconde interception de l'année par Jaquiski Tartt et assisté au premier sack de CB Richard Sherman depuis 2012, son second en carrière.

    La seconde mi-temps a re-débuté par une série de punts avant que C.J. Beathard trouve WR Marquise Goodwin (1 réception, 55 yards, 1 TD) pour un TD sur son unique réception de la journée.

    Puis, l'attaque des Cardinals s'est réveillée, tout d'abord par l'inévitable WR Larry Fitzgerald (8 réceptions, 102 yards, 1 TD) puis sur cette dernière connexion entre les deux rookies d'Arizona.

    Comme un symbole, le dernier snap pour les 49ers a volé au dessus de la tête de C.J. Beathard...

    Oakland si loin de la victoire 

    Les Oakland Raiders se sont largement inclinés à domicile contre les Indianapolis Colts (28-42). 

    QB Derek Carr (21/28, 244 yards, 3 TD / 2 courses, 0 yard, 1 TD) et QB Andrew Luck (22/31, 239 yards, 3 TD) ont eu des stats à la passe pratiquement identiques et n'ont, l'un comme l'autre, subi aucun sack. Le quarterback des Raiders a marqué son premier TD à la course en carrière, coïncidant avec la première fois depuis 2013 qu'un QB d'Oakland (Terrelle Pryor à l'époque) a marqué au sol.

    C'est le jeu au sol des Colts, justement, qui a fait la différence (222 yards contre 103), notamment avec Marlon Mack (25 courses, 132 yards, 2 TD).

    Comme à leur (mauvaise) habitude, les Raiders ont rendu une pâle copie en seconde mi-temps. Ils ont atteint la pause avec une courte avance (14-13) grâce à deux TD en deuxième quart temps, puis pris les devants au troisième quart temps (28-21), grâce à deux nouveaux TD.

    Puis Indy est méthodiquement revenu dans la partie avec les deux TD de Marlon Mack en sandwich autour d'un TD de WR Jack Doyle (6 réceptions, 70 yards, 1 TD). Le tournant du match est intervenu sur un fumble de RB Doug Martin (13 courses, 72 yards) sur les 27 yards d'Oakland avec à peine plus de cinq minutes à jouer qui a quasiment offert son dernier TD à Indianapolis, et la victoire avec.  

    Bilan

    San Francisco 49ers : 1V - 7D

    Prochain match : Oakland Raiders

    Oakland Raiders : 1V - 6D

    Prochain match : à San Francisco 49ers


mercredi 31 octobre 2018

  • Howie Roseman (Eagles) : « Nous allons garder le pied sur l’accélérateur »
    À Philadelphie, on veut gagner. Et pas l’année prochaine. Mardi soir, les Eagles se sont montrés agressifs sur le marché des transfert en récupérant Golden Tate dans un échange. L’excellent receveur est dans la dernière année de son contrat, mais ce n’est pas pour ça qu’il a été choisi. « Le message pour nos supporters, pour […]

dimanche 28 octobre 2018

  • Flag : Retour sur la Journée 2 de la Coupe de France 2018

    Aujourd'hui avait lieu la seconde journée de l'édition 2018 de la Coupe de France de Flag, dernier acte de la phase qualificative pour les playoffs de la compétition. On connait à présent les finalistes qui joueront les Finales de Conférence le dimanche 11 novembre pour le tableau masculin, et les équipes directement qualifiées pour la Finale Nationale dans le tableau féminin (dimanche 25 novembre, Toulon).

    Résultats non homologués par la commission flag.

    Le tableau Féminin

    Zone Nord

    Le suspense pour l'attribution des quatre places qualificatives pour la Finale Nationale a très rapidement pris fin à Asnières-sur-Seine lorsque les trois mêmes équipes présentes deux semaines auparavant se sont à nouveau déplacées... Les Redlips, section féminine du club local, l'Entente Juggernautes / Pionniers et l'Entente Fenris / Red Angels / Chevaliers ont ainsi joué tout en sachant qu'elles se retrouveront le mois prochain pour le dernier acte de la compétition. Le quatrième billet pour cette Finale ne devrait pas être attribué.

    Sur leur terrain, les Redlips ont encaissé leur premier touchdown sur cette compétition mais ont à nouveau remporté leurs deux duels. L'Entente Juggernautes / Pionniers reste leur dauphin.

    Classement Final

     

     

    Zone Sud

    La hiérarchie établie deux semaines auparavant a été parfaitement respectée ce dimanche à Toulon pour la Zone Sud : les Atalantes de Provence-Alpes-Côtes-d'Azur se sont tout d'abord imposées 12-0 face à l'Entente du Sud-Ouest, le South Crew, avant de battre en "finale" du tournoi les Centaures de Grenoble (25-0). Ces dernières avaient vaincu quelques instant plus tôt les South Crew avec un petit touchdown d'avance (19-13) pour assurer leur qualification pour la Finale Nationale.

    Classement Final

     

     

    Le tableau Masculin

    Zone Nord

    Ils étaient quatre il y a deux semaines, il n'y avait plus que trois prétendants pour disputer cette seconde journée pour la Zone Nord à Villeneuve d'Ascq. Sur leur terrain, les Vikings ont conservé leur première place avec une victoire 28-20 face aux Juggernautes de Paris et une victoire par Forfait Arbitre des Taureaux de Ronchin. Ces dernier, comme lors de la première journée, s'étaient tout de même déplacés pour leurs matchs.

    Vikings et Juggernautes se retrouveront ainsi dans deux semaines à Fontenay-sous-Bois pour la Finale de Conférence Nord.

    Classement Final

     

     

    Zone Nord-Ouest

    Par manque de candidature dans la Zone Nord-Ouest, cette seconde journée a été annulée et seuls les résultats du dernier tournoi ont compté pour le classement final : les Dockers de Nantes et les Asgards d'Evreux étaient ainsi les premiers qualifiés pour la Finale de Conférence Nord.

    Classement Final

     

     

    Zone Nord-Est

    Toujours à Fontenay-sous-Bois, seules quatre équipes sur les six engagées étaient présentes ce dimanche. A l'issue des deux premières séries de matchs, Corsaires d'Evry et Météores s'assurent les deux premières places du tournoi avec deux victoires chacun sur les Pygargues de Troyes et l'Entente Fenris / Bison.  Leur opposition en "finale" de cette deuxième journée n'a donc plus d'enjeu puisque les deux formations sont alors assurées de jouer la Finale de Conférence Nord. Elle sera cependant disputée et serrée, avec une victoire des Corsaires arrachée dans la dernière minute de la rencontre (31-26).

    Classement Final

     

     

    Zone Sud-Ouest

    Les Hurricanes de Montpellier et les Anges de Mont-de-Marsan ayant annoncé à l'avance leur forfait pour cette seconde journée qui devait se jouer à Pau, les Sphinx et les  Wildcats de Saint-Jean-de-Védas, assurés pour le coup de disputer le Finale de Conférence Sud, ont décidé d'un commun d'annuler ce tournoi pour éviter aux Wildcats un long déplacement sans enjeu.

    Classement Final

     

    Zone Sud-Est

    Il y a deux semaines, les débats avaient été très serrés entre les trois équipes encore en lice dans la Zone Sud-Est. Cette fois-ci, les Centaures de Grenoble ont pris le dessus en remportant leurs deux rencontres, 52-12 face aux Canonniers de Toulon et 35-7 face aux Aixô7 d'Aix-en-Provence. La dernière rencontre entre les deux vaincus s'annonçait déterminante pour le gain du second billet pour la Finale de Conférence Sud. La décision s'est faite avec un touchdown d'écart, et une victoire des Canonniers (33-26) qui auront le loisir de jouer le tour suivant sur leur terrain.

    Classement Final

     

     

    Finales de Conférence Masculines

    Dans la compétition masculine, il ne reste donc plus que 6 équipes au Nord et 4 équipes au Sud encore en lice et qualifiées pour les Playoffs.

    Les 4 meilleures équipes à l'issue de la Finale de conférence Nord et les 2 meilleures à l'issue de la Finale de Conférence Sud, qui se joueront le dimanche 11 novembre à Fontenay-sous-Bois et à Toulon, se retrouveront pour la Finale Nationale à Toulon le dimanche 25 novembre.

     

     

     

    Finale Nationale

    En attendant les résultats des Finales de Conférence dans le tableau masculin, on connait d'ores et déjà les noms des équipes féminines qui disputeront la Finale Nationale le dimanche 25 novembre prochain à Toulon. Elles devaient être 6, elles devraient finalement être 5 suite à la succession de forfaits dans la Zone Nord.

     

     

    Coupe de France, mode d'emploi

    La  Coupe de France de Flag propose une compétition masculine et une compétition féminine, qui se jouent en parallèle. Les équipes inscrites ont été réparties dans des poules géographiques et s'affrontent lors des deux premières journées pour décrocher leur billet pour les Phases Finales, qui se terminera par la Finale Nationale le dimanche 25 novembre prochain à Toulon.

    Dans le tableau masculin, les 2 meilleures équipes de chaque Zone disputeront les Finales de Conférence. La Finale Nationale réunira les 4 meilleures équipes de la Finale de Conférence Nord et les 2 meilleures de celle du Sud.

    Dans le tableau féminin, les quatre meilleures équipes de la Zone Nord retrouveront en Finale Nationale les deux meilleures formations de la Zone Sud..

    L'année dernière, les Sphinx de Pau avaient remporté leur quatrième Coupe de France consécutive. Les Valkyries (entente normande), s'imposaient dans le tableau féminin.

     


  • Philadelphia Eagles @ Jacksonville Jaguars

    Cette affiche Londonienne oppose deux équipes (les Eagles dePhiladelphie et les Jacksonville Jaguars) qui sont allées loin en 2017 mais qui pour le moment décoivent assez en cette saison 2017. Cette rencontre s'annonce déjà comme une ultime tentative pour sauver ce qui peut l'être encore de cette campagne 2018.

    La première mi-temps est assez indigeste. Les deux équipes commettent beaucoup d'erreurs. Carson Wentz, toujours handicapé par une ligne offensive aussi mauvaise, subit beaucoup de pression et perd la balle. Plus tard il force une passe dans l'end zone et sa passe est interceptée. On sens le manque de soution offensive à la passe. Quand au jeu au sol il est inexistant. Toutefois avant la mi-temps Wentz se rattrape avec une de ses improvisations dont il a le secret et trouve Dallas Goedert démarqué qui réussit à s'imposer dans l'end-zone pour le TD.

    Du côté des Jaguars, l'escouade offensive peine toujours sous la direction de Bortles. L'absence du running back Léonard Fournette pese énormément.  Bortles continue d'être sous pression. Il réussit quelques belles courses et trouve quelques ouvertures dans la défense des Eagles. Jacksonville marque deux field goals. Autrement le jeu de Jacksonville reste assez inepte. La défense permet cependant à l'équipe de limiter la casse avec son fumble et son interception.

    A la mi-temps le score est de 10-6 pour les visiteurs.

    En deuxième mi-temps l'attaque des Eagles trouve son rythme grâce à un jeu au sol plus efficace par l'intermédiaire Josh Adams et de Wendall Smallwoood à la réception. La pression sur  Wentz se fait moindre et Carson Wentz en profite pourdélivrer une petite passe pour Smallwood qui couvre 36 yards derrière et marque l'essai.

    Cela dit, rien n'étant facile pour ces Eagles, la défense passe ensuite curieusement en mode passoire et les Jaguars en profitent pour revenir. Bortles joue sans aucune pression sur le dos et trouve les ouvertures par Donte Moncrief et ensuite par Dede Westbrook qui marque un essai sur une passe de 11 yards. Sur le drive suivant l'équipede Jacksonville remonte même jusqu'à la zone rouge adverseet on pense alors à une remontée identique comme les Panthers la semaine passée. Cela dit la défense de Philadelhie tient et limite la casse à un coup de pied à 3 points.

    Néanmoins une fois encore les Eagles sont incapables de tuer l'équipe adverse et laisse leur adveradversaire revenir à 2 points à 13 minutes de la fin.

    Cependant, les hommes de Pederson n'ont pas l'intention de laisser les Jaguars s'imposer et repartent de l'avant. Wentz organise un superbe drive et Carson trouve son tight end favori Zach Ertz pour un essai de 5 yards.

    Les Eagles reprennent 9 points d'avance et mènent 24-15.

    Le jeu des quarterbacks fait définitivement la différence dans ce match. Malgré la pression et les erreurs Wentz réussit les "clutchs play" tandis que Bortles passe complètement à travers mais ceci n'est pas vraiment une surprise. La défense de Jacksonville n'est pas non plus à la fête. Après une première mi-temps décente l'équipe locale ne peux plus rien faire. C'est vraiment le contraste par rapport à  l'année dernière.

    Les Jaguars poursuivent leur stérilité offensive. Malgré une bonne avancée les Jaguars ne parviennent pas à rentrer dans la zone rouge. Un seul voyage. Certes un touchdown mais 4 coup de pied à 3 points compris entre 20 yards et 57 yards. Le manque de jeu au sol efficace se fait ressentir.

    Les Jaguars ont ensuite un dernier drive mais ils ne réussissent rien. Les Eagles se contentent ensuite de gérer l'horloge et s'impose sur le score de 24-18. Une victoire qui fait du bien pour les hommes de Doug Pederson.

    Les Jaguars poursuivent leur descente aux enfer avec leur quatrième défaite de suite.

     

     


jeudi 25 octobre 2018

  • Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/Raiders

    Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. Retour sur la Semaine 7 !

    C'était L.A. fête...

    C'était une journée chargée en émotion et souvenirs pour les 49ers. En début de matinée, une cérémonie s'est tenue juste en dehors de Levi's Stadium pour commémorer "The Catch", cette réception de 87 yards de WR Dwight Clark pour TD sur passe de QB Joe Montana qui a offert la victoire de conférence NFC à San Francisco contre Dallas le 10 janvier 1982 (28-27). Deux semaines plus tard, les 49ers remportaient leur tout premier trophée Lombardi  en dominant les Cincinnati Bengals au Super Bowl XVI (26-21). La cérémonie s'est déroulée quelques mois après le décès de Dwight Clark, début juin, des suites d'une sclérose latérale amyotrophique.

    Les Niners célébraient aussi "Alumni Weekend" en accueillant notamment Terrell Owens, nouvellement intronisé au Hall of Fame, ainsi que des membres de l'équipe victorieuse du Super Bowl XXIX remporté contre les San Diego Chargers (49-26), le seul Super Bowl joué entre deux équipes d'un même état et synonyme de cinquième trophée Lombardi pour San Francisco. La célébration a été menée à la mi-temps, incluant quelques légendes comme QB Steve Young (24/36, 325 yards, 6 TD) et WR Jerry Rice (10 réceptions, 149 yards, 3 TD). Pour l'occasion, les 49ers avaient ressorti leurs uniformes de la saison 1994.

    Pour cette rencontre, le secondaire des San Francisco 49ers était privé de DB Richard Sherman et DB Jimmie Ward, de mauvaise augure avant d'affronter l'attaque explosive des Los Angeles Rams, même privé de leur slot WR Cooper Kupp, et favori de 9.5 points avant le début de la rencontre. SF était également sans son rookie WR Dante Pettis, toujours en délicatesse avec une blessure au genou subie en Semaine 4.

    Si la journée a débuté sous des auspices festives, la fête n'a pas duré longtemps pour San Francisco qui a subi sa deuxième plus lourde défaite à Levi's Stadium (après une défaite de 30 points contre Dallas en 2017) en s'inclinant lourdement (10-39).

    Quelques chiffres résument assez bien le déroulement de cette partie:

    Sept sacks et onze QB hits sur QB C.J. Beathard (15/27, 170 yards, 1 TD, 2 INT).

    Quatre de ces sacks ont eu lieu sur troisième tentative, résultant donc en punts. Un de ces punts a été contré et filé derrière la end-zone, offrant un safety et deux points aux Rams. Une cinquième série a également été avortée par un punt suite à un sack sur le premier jeu.

    Deux interceptions et deux fumbles perdus - l'un par C.J. Beathard sur sack, l'autre par RB Matt Breida (5 courses, 15 yards) - pour un total de quatre pertes de balles sur lesquelles les Rams ont marqué 24 points.

    Quatre réceptions seulement par le corps de receveurs.

    Dans ces conditions, difficile de faire jeu égal face à l'une des meilleures équipes du pays qui n'en demandait pas autant...

    Les Niners avaient pourtant stoppé les Rams sur leur premier drive et sacké QB Jared Goff (18/24, 202 yards, 2 TD). Mais leur inefficacité offensive et ces deux fumbles perdus en premier quart temps ont permis aux visiteurs de se lancer avec notamment le premier TD de RB Todd Gurley (15 courses, 63 yards, 2 TD / 4 réceptions, 23 yards, 1 TD).

    La première interception de C.J. Beathard, sur une passe forcée vers WR Marquise Goodwin (2 réceptions, 24 yards) avec un WR Kendrick Bourne tout seul à l'opposé du terrain, a été rapidement convertie en points par les Rams pour prendre une confortable avance (0-22). Les visiteurs et leur quarterback Jared Goff se sont régalés tout l'après-midi de play-actions contre lesquelles SF n'a que rarement eu de réponse.

    L'une des seules satisfactions pour l'attaque des 49ers a été TE George Kittle (5 réceptions, 98 yards, 1 TD) qui a glané près de la moitié des 228 yards offensifs de son équipe et marqué, peu avant la pause, l'unique TD de SF.

    Mené de quinze points à la mi-temps (7-22), les Niners ont repris comme ils avaient débuté: sack, l'un des quatre de l'après-midi pour DT Aaron Donald, et punt.

    La seconde interception du quarterback des 49ers a immédiatement conduit au second TD au sol de Todd Gurley (7-32). La messe était alors dite et, en bourreau du jour, le coureur star des Rams s'est aussi offert un TD en réception en début de dernier quart temps. Suite à quoi, QB Sean Mannion a pris la relève de Jared Goff et les Rams ont tranquillement préservé leur avance et leur victoire.

    Repos pour les Raiders

    Oakland était au repos cette semaine, de quoi avoir le temps de virer PK Matt McCrane (remplacé par PK Daniel Carlson) et d'envoyer WR Amari Cooper à Dallas contre un premier tour de draft au printemps prochain. Les Raiders possèdent désormais trois premiers tours de draft, ce qui devrait permettre de sérieusement renforcer l'équipe la saison prochaine.

    Coté mauvaise nouvelle, RB Marshawn Lynch a été placé sur la liste des blessés et ne reverra pas le terrain avant Noël, c'est-à-dire peut-être pas du tout compte tenu du peu de chance des Raiders d'atteindre les playoffs. Sa blessure musculaire pourrait signer la fin de sa carrière puisque Marshawn Lynch est agent libre en fin de saison et la tendance à Oakland semble désormais être au grand ménage...

    Bilan

    San Francisco 49ers : 1V - 6D

    Prochain match : à Arizona Cardinals

    Oakland Raiders : 1V - 5D

    Prochain match : Indianapolis Colts


lundi 22 octobre 2018

  • Les Bears à un yard de l'exploit face aux Patriots

    Les Patriots (4 - 2), galvanisés après leur victoire face aux Chiefs, se déplaçaient à Chicago pour y défier des Bears (3 - 2) en tête d'une NFC North plus serrée que jamais. Invaincus à domicile, les Bears avaient toutes les raisons d'y croire face à des Patriots, orphelins de Gronkowski, qui n'ont pas encore arraché le moindre succès hors de leurs terres. 

    Premier quart d'heure chaotique pour New England

    Tom Brady entame la rencontre avec un Sony Michel très remuant. Il se tourne ensuite vers son receveur favori, Julian Edelman, qui lutte pour atteindre finalement la endzone et donner sept points d'avance à ses couleurs. Mais Matt Nagy et ses hommes réagissent rapidement. D'abord, c'est Cody Parkey qui passe son premier field goal de la journée après un drive durant lequel Mitchell Trubisky ne complète pas la moindre mais se mue en running back avec un run de 11 yards et un autre de 22 yards quelques secondes plus tard. C'est alors que les problèmes commencent pour les visiteurs : Cordarrelle Patterson fumble sur le kick-return et permet aux Bears de repartir aux portes de la redzone. 

    Mitch please

    Le drive commence à 24 yards de la endzone, Trubisky s'appuie sur ses running backs Tarik Cohen et Jordan Howard pour progresser. Vient ensuite l'un des plays de ce match, le jeune quarterback cherche un receveur, n'en trouve pas, recule de 15-20 yards avant de se mettre à courir et de trouver la endzone ! Touchdown de huit yards durant lequel le numéro 10 a sans doute parcouru pas moins de 50 yards. 

    Les Bears profitent donc de l'erreur de Paterson pour prendre la tête dans ce duel animé. Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, les Patriots subissent un double coup dur une minute plus tard : Sony Michel est plaqué, perd le contrôle de la balle en se blessant et le fumble est recouvert par la défense. Un deuxième turnover et surtout la possible perte du running back sélectionné au premier tour, lui qui est déjà connu pour ses blessures au genou.  

    Mitch Trubisky semble toujours en difficulté dans son jeu de passe mais le jeu au sol des Bears compense largement. C'est d'ailleurs Jordan Howard qui creuse l'écart avec un touchdown de deux yards. 17 - 7 pour les locaux. 

    Paterson se rachète

    Après son fumble, la pression était sur les épaules de Cordarrelle Patterson qui a rapidement effacé son erreur avec un superbe kick return de 95 yards. Le sixième de sa carrière. Un touchdown qui soulage Belichick et qui met un terme au momentum des locaux. 

    Il ne faut d'ailleurs pas longtemps aux Patriots pour reprendre l'avantage notamment grâce à un catch de 19 yards de Josh Gordon. Comme souvent, c'est l'inévitable James White qui réceptionne une balle pour un touchdown. 17 - 21 à la pause. Les Bears ont su profiter des erreurs adverses pour rester au contact. 

    Trois turnovers durant le troisième quart pour les locaux

    Dès l'entame du troisième quart, la franchise de Chicago réalise un drive complet et c'est encore au sol que Trubisky fait mal à la défense. Cette fois il parcourt pas moins de 39 yards avant d'être mis au sol par Dont'a Hightower à un petit yard de la endzone. Trubisky en profite pour lancer son premier touchdown du jour pour Tarik Cohen

    Stephen Gostkowski répond par un field goal et rétablit l'égalité à 24 - 24. Moment choisi par la special team des Patriots pour bloquer un punt de Pat O'Donnell et de le retourner pour un touchdown. Nouveau touchdown pour les équipes spéciales. 31 - 24. 

    Et à l'image de leurs adversaires durant le premier quart, les Bears enchaînent les erreurs avec deux interceptions de Mitchell Trubisky qui était déjà proche de l'interception en première mi-temps. C'est d'abord J.C. Jackson qui remporte son duel face à Josh Bellamy. Mais la défense des Bears stoppe l'attaque mise en place par McDaniels. Et c'est ensuite Jonathan Jones qui intercepte de bien belle manière la passe du quarterback vers Anthony Miller. Cette fois, le quintuple champion ne se fait pas prier. Josh Gordon donne un gros coup de boost à ce drive avec une réception de 55 yards qui est stoppée à un petit yard de la endzone. Mais James White est encore là pour soulager son équipe et profite d'une petite passe pour aller trouver son septième touchdown de la saison, son sixième à la passe. 

    À quelques centimètres de l'exploit

    38 - 24 à moins de 10 minutes du terme, le match semble plié mais c'est sans compter sur cette défense implacable des Bears qui arrache une interception sur une mauvaise décision de Brady qui balance une passe molle vers son fullback James Develin. Deux minutes plus tard, c'est 31 - 38 grâce à une passe de onze yards vers Trey Burton. Les Bears récupèrent la balle avec 30 secondes à jouer. Dernier play, il reste 2 secondes et la endzone est à 55 yards, Trubisky balance un hail mary vers Kevin White... qui le réceptionne ! Mais il est arrêté à moins d'un yard de la endzone par des défenseurs de New England. Score final Bears 31 - 38 Patriots. 

    Les Patriots s'envolent, les Bears s'écroulent

    Trubisky termine la rencontre avec une fiche de 26/50, 333 yards, deux touchdowns et deux interceptions. Il ajoute 81 yards en six portées au sol. Son tight end Trey Burton termine avec 9 réceptions pour 126 yards et un touchdown. Brady, quant à lui, rend une fiche de 25/36 pour 277 yards, 3 touchdowns et 1 interception. James White cumule deux touchdowns par les airs, 8 réceptions pour 57 yards et onze portées pour 40 yards au sol. C'est Josh Gordon qui domine les stats aérienne avec 4 réceptions pour 100 yards ! De bonne augure pour la suite. 

    Les Patriots (5 - 2) s'envolent en tête de l'AFC East avec la défaite des Dolphins, Jets et Bills. Les Bears restent sur deux défaites de rang et passe de la première à la... dernière place de la NFC North à égalité avec les Lions à 3 - 3. Mais les Packers ne sont pas bien loin avec un bilan de 3 victoires pour deux défaites et un match nul pendant les Vikings reprennent la tête avec une fiche de 4 - 2 - 1. La semaine prochaine, les Bears continue leurs rencontres face à l'AFC East et accueilleront les Jets pendant les Patriots iront défier des Bills en crise à Buffalo. 

    [lié à Bears 31 - 38 Patriots]

  • Houston enchaine à Jacksonville

    Après un début de saison raté (3 défaites), les Texans de Houston ont enchainé ce dimanche avec une quatrième victoire de rang à Jacksonville pour prendre seuls la première place de l'AFC Sud.

    Dès l'entame de la rencontre, la défense texane impose sa loi sur le terrain des Jaguars. Sur le troisième jeu, Blake Bortles (6/12, 61 yds) relâche le cuir sur un plaquage de Whitney Mercilus et offre une belle position à Houston. Sur l'ensemble du premier quart-temps, les locaux ne parviendront à passer qu'un seul first down.

    De leur côté, les Texans arrivent à progresser en attaque. Mais les problèmes de leur ligne offensive les empêchent de concrétiser les efforts encourus, Deshaun Watson (12/24, 139 yds, 1 TD) encaissant un nouveau sack, une habitude pour la victime n°1 des défenses de la grande ligue. Bill O'Brien doit se contenter de deux field goals de son kicker Ka'imi Fairbairn pour débloquer le compteur de son équipe (0-6)

    Dans le second quart-temps, Lamar Miller (22 courses, 100 yds, 1 TD) retrouve enfin le chemin vers la Terre Promise pour la première fois de la saison pour le premier touchdown de la partie au terme d'une course de 5 yards (0-13). Pas vraiment aidés par leur public qui ne manque pas de huer chaque action manquée par son équipe, les Jaguars tentent de revenir dans le match. Bortles manque de solutions et doit s'arracher à plusieurs reprises pour bouger les chaines. Sans succès au final, la marque ne bougera pas jusqu'à la pause.

    Au retour des vestiaires, le quarterback de Jacksonville commet la même bourde qu'au début de la rencontre, avec un second fumble recouvert par Kareem Jackson. La position est idéale et Houston creuse encore un peu plus l'écart lorsque Watson se connecte avec DeAndre Hopkins dans la zone d'en-but pour le second essai des siens (20-0).

    Pour Doug Marrone, c'en est trop. Le head coach des Jaguars décide de se passer des services de son quarterback titulaire et de faire rentrer son backup, Cody Kessler (21/30, 156 yds, 1 TD, 1 INT). Un choix au final judicieux qui va donner une nouvelle impulsion à son attaque. Cette dernière réduira l'écart au tableau d'affichage à la fin du troisième quart temps sur une passe l'ancien lanceur des Browns de Cleveland pour T.J. Yeldon (7-20). Un réveil un peu tardif pour les locaux qui parviendront tout de même à mener un nouveau drive dans le camp adverse mais qui sera stoppé par une interception de Tyrann Mathieu .

     

    [lié à Jaguars 7 - 20 Texans]

samedi 20 octobre 2018

  • Paris en ligne : vos gains entre les mains des attaques chez Unibet
    Pour la troisième année consécutive, TDActu en partenariat avec Unibet, vous propose chaque semaine un détour sur nos favoris et les trois cotes les plus intéressantes des matchs du dimanche à venir. Voici celles qui ont attiré notre attention pour la septième semaine ! Le combiné Chargers – Titans : les Chargers mènent à la […]

  • Myles Garrett envoie un message aux arbitres : « Faites votre boulot »
    Interrogé en conférence de presse vendredi à propos de la lourde défaite des Browns face aux Chargers la semaine dernière, Myles Garrett a exprimé sa frustration par rapport aux arbitres. Pour le defensive end de Cleveland, les Browns ont souvent été victimes d’erreurs d’arbitrage cette saison, en particulier lors de la rencontre face à Los […]

  • Oakland Raiders et Derek Carr, le divorce ? Peu probable, mais…
    Et si les Raiders et Jon Gruden se séparaient de Derek Carr ?

  • Les Packers leaders sur les temps-morts « gâchés » ?
    En NFL, on utilise idéalement les temps-morts dans les deux dernières minutes de la première mi-temps, ou les cinq dernières du match. En-dehors de ces périodes, c’est souvent pour éviter une pénalité pour délai de jeu qu’on les utilise. Et cela arrive souvent à Green Bay. Le site acmepackingcompany.com, qui suit les Packers, s’est lancé […]

  • NFL Semaine 7 : les pronostics de TDActu
    La remontada ? On n’y est pas encore, mais Alain Mattei a signé le meilleur score de la Semaine 6. Au classement général, Grégory Richard reste quand même loin devant. Raphaël Masmejean et Raoul Villeroy suivent, et Alain reste décroché. Il y a encore quelques différences dans les choix cette semaine. Le classement devrait donc […]

vendredi 19 octobre 2018

  • Alerte transfert : le running back Carlos Hyde (Browns) envoyé à Jacksonville
    En difficulté sans son running back Leonard Fournette, les Jaguars ont décidé de s’activer. D’après Ian Rapoport de NFL Network, la franchise de Jacksonville a envoyé un cinquième tour de draft à Cleveland afin de récupérer le coureur de 28 ans Carlos Hyde. A travers l’arrivée de ce dernier, la franchise floridienne espère obtenir le […]

  • Raiders : au moins un mois d’absence pour Marshawn Lynch
    La saison des Raiders est décidément un gros fiasco. A la rue avec un bilan d’une victoire pour cinq défaites, la franchise d’Oakland sera en plus privée de Marshawn Lynch pour au moins un mois. C’est Ian Rapoport de NFL Network qui a annoncé la mauvaise nouvelle. Le running back des Raiders souffre d’une blessure […]

  • Odell Beckham Jr. (Giants) : « Je dois mieux jouer »
    Récemment recadré par le propriétaire des Giants John Mara suite à son interview controversée sur ESPN, Odell Beckham Jr. a visiblement compris le message. Le receveur star de New York a réalisé son autocritique vendredi lorsqu’il a été interrogé dans les vestiaires à propos des résultats décevants des Giants. Malgré les questions posées sur le […]

  • Paternité, punt et décalage horaire : une après-midi avec les Chargers
    Ce vendredi, nous étions présents à l’Allianz Park dans le Nord de Londres, terrain de jeu de l’équipe de rugby des Saracens, pour suivre les premiers pas des Chargers sur le sol anglais. Los Angeles affronte Tennessee dimanche à Wembley à 15 heures 30 avec un bilan de 4-2, bilan qui n’a jamais été aussi […]

  • [replay] L’affiche NFL de la semaine 7 : Ravens – Saints
    Les défenses ne sont pas vraiment à la fête cette saison NFL. Les Ravens font office d’exception, en étant la seule équipe à autoriser moins de 300 yards par match. Terrell Suggs et ses coéquipiers seront face à un énorme défi ce dimanche : arrêter Drew Brees et l’attaque des Saints. Peuvent-ils y arriver ? […]

mardi 16 octobre 2018

  • Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/Raiders

    Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. Retour sur la Semaine 6 !

    Aaron Rodgers prive SF de victoire

    QB Aaron Rodgers (25/46, 425 yards, 2 TD / 3 courses, 34 yards) n'a pas été parfait mais ses deux derniers drives ont privé les San Francisco 49ers d'une victoire pour laquelle ils avaient pourtant durement bataillé.

    Après une entame de match parfaite ponctuée par un touchdown de RB Matt Breida (14 courses, 61 yards, 1 TD) sur leur premier drive, les Niners sont tombés derrière au tableau d'affichage, d'abord sur l'égalisation de RB Ty Montgomery (4 courses, 12 yards, 1 TD) puis sur un FG de PK Mason Crosby (4/4 FG, 3/3 PAT) suite à un fumble perdu sur le kick-off suivant le TD (10-7).

    Les Packers ont fait fructifié leur avance avec le premier des deux TD de WR Davante Adams (10 réceptions, 132 yards, 2 TD) mais les 49ers ont répondu dans la foulée par WR Marquise Goodwin (4 réceptions, 126 yards, 2 TD) pour, lui aussi, son premier TD du match (17-14).

    Un nouveau fumble dans son propre camp a permis aux adversaires de SF de marquer à nouveau sur FG en début de deuxième quart temps mais ce sont bien les Niners qui ont terminé fort la première mi-temps avec le second TD de Marquise Goodwin et un FG de PK Robbie Gould (3/3 FG, 3/3 PAT). A la pause, les visiteurs rentraient aux vestiaires avec quatre petits points d'avance (24-20). 

    Après quelques échanges de FG et punts, San Francisco portait même son avance à sept points (30-23) et la possession de balle avec quatre minutes à jouer. Un sack de Clay Matthews et un punt des 49ers plus tard, et la magie Aaron Rodgers opérait le retour gagnant des Packers. En soixante cinq secondes, il trouvait Davante Adams pour son second TD du Monday Night et l'égalisation. Puis QB C.J. Beathard (16/23, 245 yards, 2 TD, 1 INT / 3 courses, 21 yards) se rendait coupable d'une coûteuse interception au milieu du terrain. Soixante sept secondes étaient plus qu'il n'en fallait pour le quarterback de Green Bay pour mettre Mason Crosby en position favorable. Décevant en Semaine 5 avec seulement un FG réussi en cinq tentatives, le kicker de GB ne se faisait pas prier pour donner la victoire aux siens (33-30).

    San Francisco est donc reparti de Lambeau Field avec une nouvelle défaite. Les 49ers sont derniers de la ligue en pertes de balles provoquées avec trois petites unités en six matchs. Et ils semblent bien incapables de gagner sans QB Jimmy Garoppolo...

    Les Raiders prennent une leçon 

    Les retrouvailles entre RB Marshawn Lynch (13 courses, 45 yards / 3 réceptions, 14 yards) et ses anciens coéquipiers de Seattle, auprès de qui il a laissé une impression mémorable bien loin de ce que l'on connait médiatiquement de lui, n'ont pas été très joyeuse pour le coureur des Raiders qui ont été corrigés par les Seahawks (3-27). 

    Difficile pour les fans d'Oakland qui avaient fait le déplacement à Londres d'être réellement déçus par le résultat tant la performance de leur équipe a été pitoyable. 

    La ligne offensive a été calamiteuse, accordant six packs et dix QB hits sur QB Derek Carr (23/41, 142 yards), en plus de six TFL. Comparativement, les Seahawks ont accordé un sack, trois QB hits et deux TFL. Sans surprise, l'attaque d'Oakland n'a délivré qu'à peine la moitié de la production offensive de Seattle (185 yards contre 369). Dans ces conditions, une victoire ne pouvait même pas être un lointain rêve...

    Les Seahawks ont tranquillement construit leur premier TD en mangeant la moitié de l'horloge du premier quart temps. Il a fallu moins de deux minutes aux Raiders pour leur rendre la balle après trois courses pour 1 yard de Marshawn Lynch.

    La poisse a vraiment débuté avec le deuxième sack de la soirée sur lequel Derek Carr a perdu le ballon. Seattle ne s'est pas fait prier pour convertir l'aubaine en points, QB Russell Wilson (17/23, 222, 3 TD, 1 INT / 6 courses, 20 yards) trouvant WR Tyler Lockett (1 course, 7 yards / 3 réceptions, 13 yards, 1 TD) après avoir laissé le snap lui échapper et récupéré le cuir tombé au sol.

    Sur le drive suivant, WR Amari Cooper est sorti sur commotion cérébrale sur un rude choc à la tête avec S Bradley McDougald sans aucune réception sous son escarcelle. Après son début de saison décevante, il est désormais sur la liste des possibles transferts. La série s'est conclue par un FG manqué de PMatt McCrane qui aurait permis à Oakland de débloquer son compteur. Field goal que Seattle a converti a expiration de l'horloge, suite à un changement de possession après une quatrième tentative ratée des Raiders, pour conforter son avance à la pause (17-0).

    Les affaires ont continué à empirer au retour des vestiaires pour les Raiders avec un fumble perdu dans leur propre red-zone, résultant en trois points de plus pour leur bourreau du jour. Les Seahawks porteront leur avance à 27 points avec un nouveau touchdown sur leur premier jeu du quatrième quart temps.

    Et si l'on aurait presque soupiré de soulagement sur un FG enfin marqué par Oakland pour sauver l'honneur, celui-ci a succédé au sixième sack sur Derek Carr qui a quitté le terrain sur une blessure finalement sans gravité. Les Raiders n'ont alors plus revu le ballon malgré plus de huit minutes à jouer et ont quitté la pluie de Londres avec une petite valise dans les bagages.

    Bilan

    San Francisco 49ers : 1V - 5D

    Prochain match : Los Angeles Rams

    Oakland Raiders : 1V - 5D

    Prochain match : repos


  • Flag : Retour sur la Journée 1 de la Coupe de France 2018

    Hier dimanche a été donné le coup d'envoi de l'édition 2018 de la Coupe de France de Flag. Pour cette première journée, équipes masculines et féminines s'affrontaient sur un total de sept tournois. Retour sur les premiers résultats de la compétition pour les tableaux dames et messieurs. La prochaine journée se jouera dans deux semaines (dimanche 28 octobre).

    Résultats non homologués par la commission flag.

    Le tableau Féminin

    Zone Nord

    Dans l'antre des Molosses d'Asnières-sur-Seine, trois équipes féminines ont pris part à cette première journée. Vainqueurs de l'édition 2016, les Redlips, section féminine du club local, ont dominé les débats sans encaisser le moindre point ! L'Entente Juggernautes / Pionniers s'empare de la seconde place en s'imposant face à l'Entente Fenris / Red Angels / Chevaliers.

     

     

    Zone Sud

    Dans le Sud, elles étaient toutes là pour l'ouverture des festivités du côté d'Aix-en-Provence. Les championnes de la toute première édition de la compétition, les Atalantes de Provence-Alpes-Côtes-d'Azur, n'ont pas manqué leurs débuts en enregistrant deux victoires face aux Centaures de Grenoble (27-12) et à la sélection occitane, le South Crew (26-6). Les Grenobloises prennent la seconde place (victoire 37-14).

     

     

    Le tableau Masculin

    Zone Nord

    A Villeneuve d'Ascq, seules 4 équipes étaient présentes pour cette première journée pour la Zone Nord. Les Taureaux de Ronchin, qui se sont déplacés sans arbitre, ont tout de même joué leurs matchs, au final perdus par pénalité. Ils devraient être cependant classés.

    Sur le terrain, ce sont les locaux, les Vikings, qui prennent le meilleur départ avec une fiche de 3 victoires dont un succès serré (26-20) sur leur dauphin, les Juggernautes de Paris. Les Poppy's d'Albert se classent en troisième position.

     

     

    Zone Nord-Ouest

    Par manque de candidature pour la J2, il n'y aura eu qu'une seule journée pour départager les équipes de la Zone Nord-Ouest : il ne fallait donc pas se manquer pour décrocher l'une des deux places qualificatives pour la Finale de Conférence Nord !

    Sur leur terrain, les Dockers de Nantes n'ont pas tremblé et ont remporté avec la manière leurs trois duels. Derrière eux, ce fut une belle bataille pour la seconde place qui a vu les trois autres prétendants, les Asgards d'Evreux, les Crazy Bees de Barentin et les Chevaliers d'Orléans, rendre tous trois la même fiche d'une victoire pour deux défaites. Et au goal average particuliers, ce sont les Asgards qui ont décroché leur billet pour la suite de l'épreuve !

     

     

    Zone Nord-Est

    A Fontenay-sous-Bois, toutes les équipes étaient présentes pour un long après-midi de Flag et les cinq séries de matchs qui allaient avec. Les Corsaires d'Evry ont déroulé en remportant leurs cinq oppositions. Ils devancent les locaux, les Météores, et prennent tous deux les devants de cette Zone Nord-Est. Les Pygargues de Troyes, qui retrouvaient la compétition deux ans après leur dernière participation, terminent la journée avec un bilan de trois victoires pour deux défaites, et la troisième place du tournoi. Juste derrière eux se classe l'Entente Fenris / Bison qui décroche la quatrième place grâce à deux victoires sur les deux équipes du Grand Est, les Artilleurs de Metz (34-26) et les Patriotes de Riedisheim (19-14).

     

     

    Zone Sud-Ouest

    C'est avec un effectif réduit que les Sphinx de Pau se sont rendus à Montpellier pour l'ouverture de cette nouvelle édition de la Coupe de France : le reste de l'équipe était occupé ce week-end là à décrocher une belle troisième place du Champions Bowl, la "Champions League" du Flag, qui se déroulait en Espagne !

    Les quadruples tenants de l'épreuve nationale n'ont cependant pas démérité en ramenant la seconde place du tournoi. Ce sont les Wildcats de Saint-Jean-de-Védas qui en ont profité pour prendre la première place. Les locaux, les Hurricanes, occupent le troisième rang.

     

    Zone Sud-Est

    Dans la Zone Sud-Est, les Centaures de Grenoble, les Canonniers de Toulon et les Aixô7 d'Aix-en-Provence, seules équipes présentes pour ce premier tournoi, n'ont pas su se départager, ou presque, puisque les trois formations enregistrent le même bilan d'une victoire pour une défaite. Principe d'attribution des points oblige, c'est au goal average que la décision s'est faite et on les retrouve à nouveau dans un mouchoir de poche. Avec un léger avantage pour les Centaures qui empochent les 15 points de la première place. Suivent les Canonniers et les Aixô7. Rien ne semble véritablement acquis dans ce groupe !

     

     

    Coupe de France, mode d'emploi

    La  Coupe de France de Flag propose une compétition masculine et une compétition féminine, qui se jouent en parallèle. Les équipes inscrites ont été réparties dans des poules géographiques et s'affrontent lors des deux premières journées pour décrocher leur billet pour les Phases Finales, qui se terminera par la Finale Nationale le dimanche 25 novembre prochain à Toulon.

    Dans le tableau masculin, les 2 meilleures équipes de chaque Zone disputeront les Finales de Conférence. La Finale Nationale réunira les 4 meilleures équipes de la Finale de Conférence Nord et les 2 meilleures de celle du Sud.

    Dans le tableau féminin, les quatre meilleures équipes de la Zone Nord retrouveront en Finale Nationale les deux meilleures formations de la Zone Sud..

    L'année dernière, les Sphinx de Pau avaient remporté leur quatrième Coupe de France consécutive. Les Valkyries (entente normande), s'imposaient dans le tableau féminin.

     


  • NFL London en images

    NFL Raiders v Seahawks 004

    Seahawks et Raiders en communion dès l'avant match malgré un crachin persistant ! (T.Savoja, 4th&Goal)

    NFL Raiders v Seahawks 002

    La Raiders Nation a fait le déplacement à Londres (T.Savoja, 4th&Goal)

    NFL Raiders v Seahawks 028

    Russel Wilson a pris le temps de signer des autographes (T.Savoja, 4th&Goal)

    NFL Raiders v Seahawks 034

    Mark Davis le proprio des raiders a une coupe de Playmobil (T.Savoja, 4th&Goal)

    NFL Raiders v Seahawks 039

    On savait "Chuck" allergique aux longs trajet en avion : bilan une équipe amorphe et un coaching peu inspiré (T.Savoja, 4th&Goal)

    NFL Raiders v Seahawks 117

    Duel au sommet ! (T.Savoja, 4th&Goal)

    NFL Raiders v Seahawks 085

    Le TE Tyrone Swoopes exulte après une belle percée ! (T.Savoja, 4th&Goal)

    NFL Raiders v Seahawks 090

    Russel les yeux dans les yeux (T.Savoja, 4th&Goal)

    NFL Raiders v Seahawks 127

    Tyler Lockett a un sacré Jump ! (T.Savoja, 4th&Goal)

    NFL Raiders v Seahawks 050

    Les Raiderettes tentent de sauver la soirée des fans d'Oakland (T.Savoja, 4th&Goal)

     

    Toutes les photo c'est ici.

    [lié à Raiders 3 - 27 Seahawks]

Agenda

<<

2018

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Brèves

Seniors - D2

dimanche 5 mars 2017

Victoire 52-00 face aux Pygargues de Troyes.
Prochain match le 18/03 au Mans contre les Mousquetaires de Chatenay- Malabry

U19

dimanche 22 janvier 2017

Victoire Dimanche après-midi 19-02 face aux Dockers (Nantes).
Prochain match le samedi 04 Février. Nos U19 se déplaceront le samedi soir aux Mariners de Vannes.

U19

dimanche 15 janvier 2017

Défaite Samedi après-midi 00-14 face aux Pionniers (Tours).
Prochain match dimanche 22 janvier au Mans face aux Dockers de Nantes.

U16

dimanche 15 janvier 2017

Victoire samedi après-midi face aux Pionniers de Tours (20-08).
Prochain match de Samedi 28 Janvier à Tours le 28/01 (Plateau)